Semaine des CHAMPIGNONS à GinKgo, villa éthique !


D’après la rumeur… 2018 est une année à champignons…


GinKgo, toujours à l’affût de cuisine sauvage, est bien décidé à vous faire partager ses cueillettes !!! Dès vendredi les champignons seront à l’honneur pendant 3 jours !


En collaboration avec notre cueilleuse experte Mireille, nous allons vous faire découvrir un règne encore méconnu, passionnant et si gourmand !

Mireille, la glaneuse marseillaise « qui fait pousser les champignons quand elle passe » pour la citer, vous fera découvrir sa passion depuis son enfance.
Elle vous parlera de ce monde micellaire merveilleux : de la cueillette, de l’utilisation en cuisine, de leurs propriétés médicinales, etc… Pour mieux comprendre et reconnaître les champignons de la région, Mireille vous présentera son exposition de champignons glanés aux alentours de Marseille.

Quant à GinKgo, nous nous occuperons de la dégustation, giroles, cèpes et sanguins seront au menu !

Autour de 4 propositions salées et 1 sucrée, vos papilles dégusteront les champignons de notre région !


Au programme :

Vendredi 23 novembre 19h30 :

Expo / Conférence / Dégustation

Samedi 24 novembre 12h30 :

Expo / Conférence / Dégustation

Dimanche 25 novembre 9h :

Cueillette à la sainte-baume en compagnie de Mireille qui vous montrera ses spots à champi !

Tarifs :

Menu dégustation, conférence :

25 euros avec café (hors alcool)
Vin au verre : 3 euros

Sortie cueillette :

10 euros
Votre panier sera rempli de ce que la nature nous offre…

Réservations et inscriptions par mail ou par téléphone au 06.27.46.82.50

Pour la sortie champignons l’heure est indicative, en fonction de la météo nous adapterons l’horaire de rdv !
Vous allez déguster !!!

Peace, Love and GinKgo.



Soirée découverte des vins natures Thierry Doulmet : le vin nature, un vin vivant


Jeudi 15 novembre à partir de 19h, nous aurons le plaisir de recevoir à GinKgo le vigneron Thierry Doulmet pour une soirée vibrante autour du vin, de la gastronomie et du vivant.


De passage à Marseille pour le SAVIM, le vigneron d’Alba la Romaine, nous fera découvrir ses vins en accord avec la cuisine de GinKgo.

Il nous parlera de son domaine, du vin nature en général, de ses vins « sans aucun intrant ni sulfite » , de l’influence de la lune sur le vivant et bien d’autres sujets passionnants.


Nous avons découvert les vins de Thierry l’année passée, ce fut un véritable coup de cœur !!! Un choc pour nos papilles mais aussi un bouleversement sur notre approche du vin. Vous allez découvrir un univers subtil que Thierry maîtrise avec humilité et passion. Pour l’occasion nous avons créé un menu végétal de saison en accord avec chaque vin à déguster. La dégustation autour de 4 saveurs salés et 2 sucrés, sera surprenante par la saveur des vins mais aussi par l’énergie et l’amour que Thierry met dans ses vins.

Cette soirée intimiste sera un moment d’échange, de partage et de découverte, nous limitons le nombre de réservations à 30 personnes.

Tarif: 30 euros tout inclus: conférence / dégustation/ accord mets et vins en 6 services
Réservation par téléphone au 06.27.46.82.50.



Biologement


Nous avons souvent entendu cette phrase : « L’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur ! »


Si l’on se penche sur le sujet on tombe rapidement sur une liste sans fin de produits polluants, dont certains classés comme « cancérigène certain » !

On apprend aussi que sous les climats tempérés, nous passons en moyenne 85% de notre temps dans des environnements clos !!
(Nous espérons à GinKgo que ce pourcentage baissera avec le besoin croissant de se reconnecter à la nature)
Durant notre phase de préparation des travaux, nous avons dû faire un choix entre économies d’argent et économies de polluants… Il n’y a bien sûr pas eu de discussion possible et nous avons commencé à chercher des fournisseurs de produits naturels.


C’est ainsi que nous avons fait la connaissance de Marina et Hervé et de leur magasin Biologement situé à la Destrousse. Biologement est un spécialiste des matières décoratives naturelles. Avec leurs peintures naturelles, leurs enduits à la chaux et à l’argile, nous avons créé notre propre décoration intérieure de façon écologique.
Pendant près de 20 ans Hervé a rénové maisons et appartements selon les règles de l’habitat écologique. Toujours en recherche de matières nobles et naturelles il s’initie en Italie à la pose des divers enduits décoratifs à la chaux et à l’argile. Face à la demande croissante, et au peu d’offres répondant à des critères sérieux d’écologie et de qualité, il créait il y a 10 ans Biologement pour diffuser des peintures et matériaux sains et écologiques.

Les produits Biologement participent à une action responsable d’un développement de l’habitat écologique et durable. Toutes les décorations naturelles et écologiques sont issues d’une sélection rigoureuse des matières premières végétales et minérales non toxiques.
Leurs peintures naturelles, enduits chaux et argile, rendent les lieux de vie économes en énergie, en harmonie avec l’environnement et respectueux de votre santé.
Pour nous, se fut une merveilleuse rencontre. Marina et Hervé nous ont permis de découvrir tous ces matériaux et techniques et font maintenant partis de la grande famille GinKgo !

Petit plus, Marina organise une journée de stage une fois par mois pour découvrir et apprendre à utiliser tout ces enduits. C’est comme ça que nous sommes devenus des pro du béton ciré, de l’argile et la chaux !

Le changement se passe avant tout dans votre maison.

Peace, Love and GinKgo.



À la recherche des femmes chefs


Il y a quelques semaines nous avons reçu visite de Vérane Frédiani, la réalisatrice du documentaire « A la recherche des femmes chefs » (sortie en septembre 2016).


Dans son documentaire Vérane part à la rencontre de femmes en cuisine dans le monde entier et dans tous les milieux culinaires. Elle donne la parole à ces femmes chefs, cuisinières ou œnologues, dont on parle peu et que l’on peine à trouver dans le star-système de la gastronomie.


Elles sont néanmoins de plus en plus nombreuses et souvent très engagées dans ce qu’elles font au point presque d’oublier qu’elles existent. Vérane met en lumière ces femmes finalement bien présentes dans cet univers patriarcal, presque machiste, de la gastronomie et nous offre une savante piqûre de rappel quant à l’histoire de la gastronomie française et des femmes.

Mais Vérane ne s’arrête pas là, en réaction à la sortie du guide Michelin 2018 elle lance un appel avec la journaliste Estérelle Payany sur les réseaux sociaux pour répertorier toutes les femmes chefs en France. En France en 2018, sur les 57 nouvelles étoiles seulement 2 sont attribuées à des femmes. Dans le monde les femmes représentent moins de 5 % des restaurants étoilés, mais où sont-elles ? Il faut croire qu’elles passent plus de temps derrière leurs fourneaux que devant les médias car elles sont bien présentes ! La liste des 500 femmes chefs sortira en janvier 2019 chez Nouriturufu, en attendant nous aurons le plaisir de découvrir le livre de Vérane sur son documentaire qui sera édité début novembre chez Hachette.

Vérane met en lumière toutes ces femmes qui travaillent avec amour et passion, pour toujours aller plus loin dans la création et la justesse. La cuisine nous apprend l’humilité. Cuisiner c’est donner sans rien attendre et ces femmes l’ont bien compris.

Vous pourrez découvrir le DVD « A la recherche des femmes chefs » à Ginkgo en attendant le livre et la LISTE en janvier.

https://www.facebook.com/FemmesChefs/

Peace, Love and GinKgo.



La Pompe au Gin… Kgo


Lors d’une balade dans les collines de la Ciotat, à l’automne passé, l’idée de créer un dessert au Gin nous est apparue.


Nous aimions déjà le gin Lachanenche depuis quelques années et nous savions qu’il serait à la carte de GinKgo. Mais l’idée de l’utiliser en cuisine est arrivée comme un flash lorsque nous découvrions les baies de genévrier du pourtour Méditerranéen, le Cade !


Cette baie, beaucoup plus grosse que celle du genévrier commun servant à la fabrication du Gin, a un parfum merveilleux et l’idée de l’utiliser pour un dessert devint une évidence. Il fallait donc trouver comment l’utiliser en partenariat avec le Gin Lachanenche. Nous voulions un dessert d’inspiration provençale, avec une histoire et sans beurre… Quelques semaines plus tard, pendant les fêtes de Noël, en dégustant la pompe à l’huile des treize desserts ce fut l’illumination : utiliser la pompe à l’huile pour notre dessert estival au gin ! L’idée était magique et si cela fonctionnait nous allions créer un dessert engagé et unique. Une pompe à l’huile d’olive, imbibée dans un sirop au gin et aux baies de cade, servie avec un sorbet de fruits de saisons.

Après quelques semaines d’ouverture, il était temps d’essayer ! Nous avons fait plusieurs essais et tout fonctionna rapidement, ces jolies pompes se plaisaient bien dans notre sirop au Gin. Il ne manquait plus qu’une touche d’acidité et de crémeux. Nous avons opté pour quelques cuillères de yaourt frais de brebis mélangé à de la poudre de baies de cade en fond d’assiette. Sur la pompe, le sorbet abricot-huile d’olive était parfait pour contrebalancer l’amertume des baies et du gin.

Il y aura certainement une version automnale de la pompe, en attendant nous avons de nombreuses créations à partager avec vous, on se retrouve très vite à GinKgo.

Peace, Love and GinKgo.



Distillerie Lachanenche


La distillerie Lachanenche est une distillerie située dans la vallée de l’Ubaye.


Nous avons découvert le travail de cette famille lors d’un salon du vin et de la gastronomie SAVIM il y a quelques années. Ce fut un coup de cœur pour ces produits d’exception, qui sont réalisés dans la plus grande tradition et le respect de la nature.


Chaque alcool est unique, on sent l’amour et la passion à chaque gorgée. C’est un travail d’équipe qui est fait à Lachanenche où les parents aident leurs deux fils à développer la distillerie de façon éthique et dans l’amour de ce qu’ils font. C’est il y a 25 ans que Daniel, le patriarche, passait de simple production de framboise à la fabrication de liqueur après une récolte trop importante. Avec sa femme Nicole, ils développèrent ensuite une belle gamme de liqueurs dont la poire et le mélèze. Daniel eut plus tard le besoin de s’essayer à une tâche bien plus technique : la distillation ! Les eaux de vies de Lachanenche étaient nées.

Parmi leurs quatre enfants, deux font maintenant partie de l’aventure. Benoit fut le premier à rejoindre ses parents, en 2011. Impliqué dans la partie production, il créa à son arrivée le pastis, l’absinthe et le gin ! Jérôme rejoignit l’équipe en 2015 après avoir repris ses études en gestion et commerce et s’occupe dorénavant de la partie commercialisation.
Dorénavant, les parents distillent leurs expériences et la nouvelle génération à bel et bien repris le flambeau (de l’alambic !)
Vous pouvez vous rendre à Lachanenche du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30. Vous pourrez ainsi découvrir toute leur gamme de spiritueux et surtout visiter la distillerie pour comprendre tout le savoir-faire nécessaire à l’utilisation du merveilleux alambic qui officie dans le jardin de la distillerie.

Pour les moins aventureux ils seront au salon SAVIM au parc Chanot du jeudi 15 au lundi 19 novembre 2018.

En attendant n’hésitez pas à venir déguster les spiritueux Lachanenche lors d’un déjeuner ou de votre séjour à GinKgo.



Hydrao


L’eau ! Il est difficile de prioriser les enjeux actuels, qu’ils soient sociétaux ou environnementaux mais l’eau fait bien sûr partie des tous premiers !


Conscients de cela, notre philosophie s’applique également à la gestion de l’eau sur notre site. Nous nous efforçons donc de réaliser des économies d’eau. Cela passe par la réutilisation des eaux dites usées (arrosage du jardin avec les eaux grises grâce à la phytoépuration), l’utilisation de l’eau perdue (récupération de l’eau de pluie) ou tout simplement une réduction de la consommation (WC, cuisine, douche).
Il existe de nombreux moyen à mettre en place pour réaliser ces trois objectifs et quelques-uns sont en cours de réalisation à GinKgo !

  • L’installation de gouttières
  • La création de baissières et rigoles au jardin pour diriger et stocker une partie de l’eau de pluie
  • Le paillage des espaces de culture pour réduire l’évaporation et donc l’arrosage
  • La récupération des eaux grises de la cuisine et la mise en place d’un système de phytoépuration

Toutes ces solutions prennent plus ou moins de temps à être mises en place. Nous cherchions également un moyen pour réduire immédiatement notre consommation d’or bleu et notre choix s’est porté sur le plus gros consommateur d’eau dans un foyer : la douche (40%)
En effet la consommation moyenne d’une douche en France est de 70 L !!! Et cela peut atteindre bien plus avec les douches à l’italienne (200 L, l’équivalent d’un bain)
C’est fort de ce constat et avec beaucoup de chance, que nous avons découvert les pommeaux de douches de la marque HYDRAO, et notamment leur dernier né le pommeau ALOE. Celui-ci nous permet dès à présent d’agir et d’alerter en le connectant simplement à nos douches.

Toutes ces solutions prennent plus ou moins de temps à être mises en place. Nous cherchions également un moyen pour réduire immédiatement notre consommation d’or bleu et notre choix s’est porté sur le plus gros consommateur d’eau dans un foyer : la douche (40%)
En effet la consommation moyenne d’une douche en France est de 70 L !!! Et cela peut atteindre bien plus avec les douches à l’italienne (200 L, l’équivalent d’un bain)
C’est fort de ce constat et avec beaucoup de chance, que nous avons découvert les pommeaux de douches de la marque HYDRAO, et notamment leur dernier né le pommeau ALOE. Celui-ci nous permet dès à présent d’agir et d’alerter en le connectant simplement à nos douches.

Nous ne voulons pas donner de leçon ou culpabiliser les gens sur leurs habitudes. Nous sommes simplement convaincus que la majorité des personnes consommerait différemment si elle avait les bonnes informations. Ce pommeau de douche fournit à la fois des informations souvent oubliées, et un moyen d’agir efficacement sans perte de confort.
Les solutions sont là, il suffit de les utiliser !
Dès sa connexion, Aloe permet de diviser notre consommation d’eau par 2 ! Nous n’avions jamais réfléchi au fait que notre consommation dépendait avant tout du pommeau utilisé. Il y a sur le marché de la grande distribution des pommeaux consommant de 10 L à 15 L chaque minute.

Aloe n’en utilise que 6.6 L ! Nous réalisons donc immédiatement des économies d’eau et d’argent !
En prenant sa douche comme d’habitude, nous agissons déjà ! 😊 Il est possible si les gens le souhaitent d’aller plus loin, puisque ce pommeau à d’autres fonctionnalités, et notamment le fait qu’il s’éclaire de couleurs différentes au fur et à mesure que la quantité d’eau utilisée augmente.
Quelques LED auto alimentées par le flux d’eau traversant le pommeau permettent de voir la couleur passer du vert au rouge lorsque certains seuils sont dépassés (4 seuils et 4 couleurs paramétrables).
En plus des économies réalisées grâce au fonctionnement du produit, une étude montre que l’on réalise en moyenne 20% d’économies en plus par effet pédagogique !

Le pommeau ALOE d’HYDRAO c’est donc en moyenne par usager 60% d’économies par an !

Ce qui représente 15 000 L d’eau et 135 € sauvés (d’une mort certaine 😉) !!!!

Les solutions sont là, il suffit de les utiliser !

Peace, Love and GinKgo.